Les fins dernières

Vous êtes ici : Accueil > Vie de la communauté > Les Samedis Spirituels > Les fins dernières

- Simple… mais compliqué !… Nous allons exposer les concepts avec sérénité.
- Nous discutons de ces questions, qui peuvent être plus ou moins faciles à vivre, plus ou moins douloureuses. La mort n’est jamais simple.
Avant tout, regarder ce qui est écrit dans l’Évangile. (pour ne pas « aligner » des définition). La question des fins dernières, de la mort, du jugement, de l’enfer… ces questions sont très présentes dans le discours du Christ.

Les paroles du Christ

« Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire.
32 Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs :
33 il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.
34 Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.
35 Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
36 j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”
37 Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
38 tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
39 tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?”
40 Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”
41 Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.
42 Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ;
43 j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.”
44 Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?”
45 Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.”
46 Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »
Mt 25, 32-46
- Idée d’un jugement, d’un châtiment éternel, d’une vie éternelle.
Les béatitudes
Mt, 5.
Après l’annonce des béatitudes, il y a le discours sur la montagne :
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux !
Je vous le dis en effet : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.
Le jeune homme riche :
Et voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »
17 Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. »
Nous avons la recette : pour entrer dans la vie, il faut observer les commandements.
Le riche et le pauvre Lazare
Luc 16, 19-31
« Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux.
20 Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères.
21 Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères.
22 Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra.
23 Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui.
24 Alors il cria : “Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise.
25 – Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance.
26 Et en plus de tout cela, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.”
27 Le riche répliqua : “Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père.
28 En effet, j’ai cinq frères : qu’il leur porte son témoignage, de peur qu’eux aussi ne viennent dans ce lieu de torture !”
29 Abraham lui dit : “Ils ont Moïse et les Prophètes : qu’ils les écoutent !
30 – Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.”
31 Abraham répondit : “S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus.” »
Le gérant qui a fait une grosse récolte
Et il leur dit cette parabole : « Il y avait un homme riche, dont le domaine avait bien rapporté.
17 Il se demandait : “Que vais-je faire ? Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.”
18 Puis il se dit : “Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en construirai de plus grands et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens.
19 Alors je me dirai à moi-même : Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.”
20 Mais Dieu lui dit : “Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie. Et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?”
21 Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu. »

J’aime bien, parce que très souvent, nous ne regardons pas la vie éternelle, mais la vie présente. Combien de chrétiens disent : « Ah la mort ! Le plus tard possible ! ». Mais ce qui compte, ce n’est pas la vie présente, très courte, mais la vie éternelle !

Saint Paul aux Philippiens
Ph 1, 21-24
En effet, pour moi, vivre c’est le Christ, et mourir est un avantage.
22 Mais si, en vivant en ce monde, j’arrive à faire un travail utile, je ne sais plus comment choisir.
23 Je me sens pris entre les deux : je désire partir pour être avec le Christ, car c’est bien préférable ;
24 mais, à cause de vous, demeurer en ce monde est encore plus nécessaire.
Les paroles du Christ en Croix
Amen Amen je te le dis : aujourd’hui même tu seras avec moi dans le Paradis.
L’Apocalypse
Je ne peux pas reprendre tout le livre de l’Apocalypse, mais il y est fait référence « en permanence » de la Cité Sainte, de la Jérusalem Céleste, etc.

1ères conclusions


- Il y a une vie après la mort
- Il y a un jugement
- Certains sont jugés dignes de vivre avec le Christ (de vivre au Paradis)
- Certains sont rejetés dans des tourments qui n’ont pas de fin.

Quelques précisions


- Il est important de comprendre que Dieu ne punit pas. La destinée des hommes après la mort est la conséquence de leurs choix personnels.
L’homme est libre, créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. L’homme a la capacité de choisir sa finalité.
« Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité »
Et en quelque sorte, nous sommes sur terre pour apprendre à aimer.
Nous sommes guidés dans cet apprentissage par les commandements, et par Dieu lui-même qui s’est révélé, et qui continue de nous aider par l’Esprit Saint.
Mais Dieu ne peut pas agir contre notre volonté.
Être cohérent dans notre vie quotidienne avec ce à quoi nous aspirons. J’aspire à vivre avec le Christ qui a donné sa vie pour moi.
Vertu de l’Espérance : vertu théologale qui m’assure que Dieu me donnera tous les moyens dont j’ai besoin pour aller au Ciel.
Sacrements, grâce divine qui nous aide et qui nous configure au Christ, prière, examens de conscience… etc.
- Et la miséricorde divine ? Dieu est bon, il ne peut pas envoyer les gens en enfer !
Effectivement, Dieu n’envoie pas les gens en enfer…
La miséricorde est la vertu par laquelle j’ai pitié de la souffrance d’autrui. Si j’exprime à Dieu ma souffrance causée par le péché, il m’aidera. Si je n’exprime rien… Dieu ne peut pas me sauver « malgré moi »
Le péché contre l’Esprit Saint ne sera pas pardonné…

Le jugement particulier

Juste après la mort, l’âme sait si elle va au Ciel ou non

La question du purgatoire

Ceux dont la peine temporelle n’est pas purifiée.
Les âmes du purgatoire « souffrent dans la joie » (mais comme elles sont privées de Dieu, souffrance immense)
Importance de prier pour les âmes du purgatoire.
Cf le livre des Macchabée.

L’enfer

Privation éternelle de la seule chose qui comble l’âme.
Ne pas envoyer les gens en enfer…
Curé d’Ars et la dame dont le mari s’est suicidé.
« Madame, entre le pont et l’eau, Dieu a eu le temps de susciter le repentir à votre mari »
L’Église canonise, parce qu’elle a eu une preuve que la personne est au Ciel, mais elle n’envoie personne en Enfer.
Prier pour les défunts.

Le jugement final

Résurrection des corps et jugement de tous les hommes. Venue du Christ dans sa Gloire.

Le cas des enfants morts sans baptême

Benoît XVI : ils sont confiés à la miséricorde du Seigneur (2007)

Qui sera sauvé ?

Importance pour nous, dans la vie quotidienne, de rechercher cette cohérence entre ce à quoi nous aspirons et ce que nous vivons.
Dieu sauve, par une personne (le Christ) à travers l’Église, corps du Christ.
• Mais l’appartenance à l’Église n’assure pas le salut
• Et la non-appartenance à l’Église n’entraîne pas la condamnation


Vatican II : celui qui respecte sa conscience, avec l’obligation de bien la former.
Conscience : jugement de la raison par laquelle la personne reconnaît la moralité de son acte.
Dignitatis Humanae sur la liberté religieuse

Pour aller plus loin

  • Contact

  • Homélies

  • Intentions de prière

  • Intentions de Messe

Livres

Quelques livres en rapport avec la Cathédrale de Grenoble, ou avec la vie de sa communauté

  • Pour l’amour de mes frères

  • Comptez sur lui en tout temps

  • La cathédrale Notre-Dame de Grenoble

  • Demeurez en son amour

Lettre d’Information

Pour être informé(e) sur la vie de la cathédrale, inscrivez-vous à notre lettre d’information

Retrouvez ici toutes les lettres d'information envoyées