Saint Joseph et la sanctification du travail

Vous êtes ici : Accueil > Vie de la communauté > Les Samedis Spirituels > Saint Joseph et la sanctification du travail

Saint Joseph

Approfondir la personne et la sainteté de Joseph, car, au fond, nous ressemblons à Joseph ! Il y a des saints qui sont peut-être plus éloignés de nous que Joseph. Intéressant d’approfondir l’exemple qu’il donne.
• Joseph est un laïc
• Joseph est « père de famille »
• Joseph travaille
• Joseph doit passer par des difficultés non négligeables.
- Comment a-t-il vécu son rôle d’éducateur ?
- Comment a-t-il sanctifié son mariage ?
- Comment a-t-il vécu son travail ?
- Comment a-t-il abordé les difficultés de la vie ?
Certes, on ne connaît pas directement beaucoup de choses sur saint Joseph. Mais on peut déduire sa sainteté à partir des tâches qui lui ont été confiées, et à partir de quelques-unes de ses réactions.

1. Le mariage de Joseph et de Marie.

Il y a eu une homélie du P. Faure à ce sujet. Il y a d’autres auteurs spirituels qui disent la même chose.
Idée : Joseph connaissait la décision de Marie de rester vierge, et s’il veut la répudier en secret, c’est qu’il a compris que ce qui est en elle vient de Dieu. Il ne se juge pas digne. « Sois sans crainte »
Si Joseph n’était pas au courant de la décision de Marie de rester Vierge, comme il est « juste », il n’y a aucune raison qu’il n’applique pas la loi.
Jeunesse de Joseph. Évangiles apocryphes : Joseph est vieux, pour préserver la pureté de Marie. Mais la pureté n’est pas une affaire de vieillesse. De plus, compte-tenu de son rôle d’éducateur de l’enfant, il n’y a aucune raison pour qu’il soit vieux.

2. La fuite en Égypte

Joseph modèle d’obéissance et de docilité. Il ne se révolte pas contre Dieu. Modèle de sérénité.

3. L’enfant perdu et retrouvé au temple

« Ton père et moi nous te cherchions ». Joseph est un vrai père.

4. Joseph éducateur

Jésus, Dieu parfait et homme parfait.
L’enfant grandissait en sagesse et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.
Comme tout homme, Jésus apprend. Et une grande partie de ce rôle d’éducateur revient à Joseph. Ceux qui ont un peu d’expérience dans l’éducation savent combien c’est difficile. En quelque sorte, Joseph n’avait pas le droit à l’erreur.
• Les bonnes manières, la propreté, l’hygiène
• La vie familiale.
• La prière, la loi, l’application de la loi dans la vie quotidienne. La synagogue
• Le travail, la qualité du travail.
De tout cela, nous pouvons déduire que Joseph était un homme exceptionnel.
Dévotion du Pape François envers saint Joseph. Il a une statue de saint Joseph endormi, et lorsqu’il a un problème, il le glisse sous la statue de Joseph.

La sanctification du travail

Valorisation du travail. Fête de Joseph artisan. Travail du Christ pendant une trentaine d’années.
La grandeur surnaturelle du travail :
• Le travail, constitutif de la condition humaine.
• Le travail comme mission confié par Dieu à sa créature (soumettez la terre et gouvernez-la).
• Le travail comme offrande de la créature à son créateur.
Le travail fait partie de la condition humaine. La pénibilité du travail est la conséquence du péché originel : « Tu travailleras à la sueur de ton front ».
Déjà, dans la Genèse, Cain et Abel offrent à Dieu le fruit de leur travail. Mais l’offrande n’est pas uniquement matérielle : il y a aussi l’intention du cœur.

Valeur d’un travail

Qu’est-ce qui fait la valeur d’un travail ? (ou d’une activité, quelle qu’elle soit) ?
Trois éléments :
• Qu’il soit en accord avec la volonté de Dieu
• De la façon dont on le réalise
• De l’amour avec lequel on le réalise.
Anecdote des tailleurs de pierre.
Tous, nous avons à portée de la main quelque chose que nous pouvons offrir à Dieu, associé au sacrifice de la Messe.
Cf. Appel universel à la sainteté à partir de Lumen Gentium. Sacerdoce commun des fidèles.
Le chrétien a cette responsabilité de sanctifier le travail. Sinon, comment pourrait-il répondre à cette volonté divine « soumettez la terre et gouvernez-la »
« Sanctification des structures temporelles »

Que veut dire « sanctifier son travail » ?

En faire quelque chose que je puisse offrir à Dieu.
« Fait ce que tu dois, soit à ce que tu fais »
Qualité humaine du travail. « Amour du travail bien fait ». Imaginons saint Joseph en train d’apprendre le travail à Jésus. Exemple de saint Joseph dans son travail.
Imiter le Christ, ou saint Joseph, c’est également rechercher à bien travailler. Car c’est ce qu’ils ont fait.

Sanctification des relations humaines à partir du travail.

Importance de la vie de prière, de la relation avec Dieu, pour parvenir à la sanctification du travail. Je ne peux prétendre offrir mon travail à quelqu’un que je ne connais pas. On parvient à la connaissance de Dieu à travers la prière et les sacrements, le pain et la parole.
En travaillant, je peux rendre gloire à Dieu.
Les fruits surnaturels de mon travail servent directement à ma sainteté, et à la sainteté des autres.
Pour beaucoup d’entre nous, il restera de notre travail ce que nous avons offert à Dieu.
Le travail ne peut pas être une simple occupation pour ne pas être oisif. Il y a une véritable dimension positive au travail.

Vivre les vertus

La sanctification du travail va nous demander de travailler avec vision surnaturelle, et de vivre un grand nombre de vertus :
• Charité (amour de Dieu)
• Fore d’âme. Effort face aux conditions pénibles
• Optimisme.
• Justice (dans les relations avec les autres)
• Humilité (face aux succès)
• Confiance en Dieu (face aux échecs)

Place du travail dans la vie quotidienne

Parvenir à un équilibre entre vie de prière, travail, et relations avec les autres (famille, amis). Aucun de ces éléments ne peut prendre durablement plus d’importance par rapport aux trois autres.
Parvenir à une vie équilibrée. C’est très certainement ce qui devait se passer dans la famille de Nazareth.

Pour aller plus loin

  • Contact

  • Homélies

  • Intentions de prière

  • Intentions de Messe

Lettre d’Information

Pour être informé(e) sur la vie de la cathédrale, inscrivez-vous à notre lettre d’information

Retrouvez ici toutes les lettres d'information envoyées